Coaching et moi, une belle histoire

Dernière mise à jour : 8 juil. 2020


Coaching : accompagnement professionnel personnalisé permettant d’obtenir des résultats concrets et mesurables dans la vie professionnelle et/ou personnelle. À travers le processus de coaching, la personne coachée approfondit ses connaissances et améliore ses performances.

C’est la définition de Wikipédia.

Tout a commencé il y a plus de quinze ans. Une expérience professionnelle en commerce, une autre en enseignement. Un goût pour la nouveauté et dans le magazine culte de l’époque «  Management » un nouveau métier en cinq lettres  : COACH. L’idée d’aider les gens, les écouter me séduit tout de suite. Je cherche de l’info, je trouve que les qualités requises s’approchent des miennes. Je prends contact avec un professionnel installé dans une commune toute proche de la mienne. Ce précurseur me renseigne gentiment par téléphone, ravi qu’on s’intéresse à son métier. Je demande de la documentation à Genève. Je laisse tomber, les formations au métier de coach se déroulent à Paris ou à l’étranger. Pas prête, trop jeune, pas assez d’expériences de vie.

En 2001, j’oriente ma trajectoire professionnelle vers les métiers de la formation. Je glisse vers l’insertion et l’accompagnement de jeunes adultes en difficulté. Je n’aime pas ce terme. Ils sont en effet jeunes, adultes et rencontrent de nombreuses difficultés. Sept années de rencontres, de colères, de joies. Sept années d’entretiens, de souffle coupé par les récits de vie, de chaleur au cœur lorsque je vois les étoiles revenir dans leurs yeux. Je me forme aux techniques d’entretiens, je rencontre d’autres professionnels. Je deviens une bonne experte, je sais donner les bons conseils. Je gagne en promotion au sein de ma structure, je deviens manager. Un matin, je me réveille usée par l’entreprise. Envie de changement. J’envois mon cv, je me confronte aux entretiens de recrutement. Je joue dans la cour des directeurs de structure. Mon cv passe bien, je réussis les entretiens mais avec une saveur amère dans la bouche. Je cogite, je tourne dans tous les sens ce qui va devenir une évidence. Un recruteur me fait comprendre ce qui est important pour moi tout simplement en me posant les bonnes questions. Je le remercie aujourd’hui car grâce à cette rencontre et à nos échanges, j’ai su ce qui était essentiel pour moi. L’accompagnement. Ben oui, tout s’éclaircit ! Je veux absolument garder le contact direct avec les gens. Je me sens heureuse en entretien. Alors je réfléchis. Je regarde ma collection de rencontres et là encore des évidences. Il y a plusieurs mois, mes deux meilleures amies me font rencontrer Pascale M. Une coach de coachs. On déjeune ensemble, j’assiste à des soirées de rencontres sur des ateliers de développement personnel. Elle forme des futurs professionnels. Je suis séduite et je sais que mon chemin a bien fait de rencontrer le sien. Il me faudra six mois pour permettre à mon envie de mûrir. Comme une fleur, j’ai laissé pousser les tiges et attendu un fruit. Vous y croyez vous aux signes de la vie ?



#lifestyle #modedevie #décision

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout