Emportée par la spirale !

Dans la boite à couture des consultants/coachs, il existe de nombreuses possibilités. Plus qu’une explication technique de l’une d’entre elles : la spirale dynamique, j’ai eu à cœur de vous parler de mon expérience de stagiaire (et de la certification) ! On s’embarque dans un univers de couleurs au travers d’une grille de lecture du monde...



Pourquoi se former à la spirale dynamique ?

Pour être honnête avec vous, c’est en tout premier parce que les coachs que je côtoie en parlaient souvent. J’entendais dans leurs échanges des couleurs, des mots peu connus et j’étais à la fois curieuse, envieuse et aussi un peu réticente. Vous devez tous connaître cela... Les coachs, on passe notre temps à se former ! Je voyais la spirale comme un énième outil. J’avais tort. Oui, un outil qui met les gens dans les cases, je déteste ! Alors, j’ai décidé de sauter le pas (un peu aidée par Pascale Machet et Cécile Joly) et d’aller voir les raisons pour lesquelles je regardais cet outil avec un esprit critique.



Qu’ai-je appris de cette formation ?

Durant 6 jours (3 sessions de 2 jours espacés de quelques semaines), j’ai pu découvrir un outil innovant et récent. L’histoire de sa création, ses multiples utilisations m’ont réconcilié très vite avec lui. J’ai découvert aussi qu’au-delà d’un outil, c'était une grille de lecture des situations. J’allais pouvoir accompagner le


s changements individuels et collectifs de manière un peu différente. Au début, j’ai eu peur de ne pas savoir interpréter les résultats des personnes. Lorsqu’on accompagne les individus avec la spirale, on leur permet de passer un test qui définit des grandes caractéristiques.

Mon déclic ?


J’ai passé le test moi-même dès le deuxième jour et les résultats m’ont bouleversée... Chaque domaine de vie est scruté et un m’a profondément interrogé. Je ne pensais pas qu’un test pourrait aller aussi loin et m’amener à cette réflexion et travail sur moi. Vous imaginez qu’ensuite, je suis devenue fan ! Si je devenais « compétente » et que je pouvais offrir cette lecture à d’autres, WAHOUUUUU !


Et à présent ?

J’ai fini le cursus en adorant la dernière partie orientée vers l’accompagnement des organisations.

Les apports sont très pratico-pratiques. J'ai pris conscience des résistances au changement et surtout de leurs origines. Et je pensais savoir avant..... S’est posée la question de la certification...Etait-ce nécessaire dans ma pratique ? J’ai vu cet examen comme la possibilité de vérifier que j’avais compris les mécanismes. C’était essentiel pour moi d’avoir le retour d’experts avant de moi-même le proposer à d’autres. On nous propose deux études de situation individuelle et collective et nous devons présenter une stratégie d’accompagnement pour chaque cas et ce devant un jury. J’ai trouvé l’exercice hyper stimulant et très en lien avec les apprentissages. Alors à présent... Certification en poche, mon regard a changé sur les choses, c’est indéniable ! J’ai aujourd'hui un outil complémentaire pour accompagner les changements. Et c’est bien plus qu’un « bonus », j’y vois également une ouverture personnelle sur les événements sociétaux.


Se former à la spirale, c’est enrichir sa vision du monde !

Pour en savoir plus sur cette formation : l'atelier des coachs




74 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout