top of page

Et si l'intelligence n'était que collective ?

Philo ou coaching cet article ? Aucun des deux mon capitaine ! Je vais vous raconter une histoire et nous verrons la réponse à ma question... Mais c'est quoi l'intelligence ?

Si j'explore le net, je trouve ces définitions :

  • Faculté de connaître, de comprendre ; qualité de l'esprit qui comprend et s'adapte facilement.

  • L'ensemble des fonctions mentales ayant pour objet la connaissance rationnelle (opposé à sensation et à intuition)

En bref et très gros raccourci, c'est l'ensemble des processus plus ou moins complexes qui nous permettent de comprendre, d'apprendre et de nous adapter. Durant des années, on en a privilégié certaines. L'école en met également plus en valeur comme l'intelligence analytique (celle des tests de QI). En entreprise, c'est différent car on ne demande pas la même chose aux individus. On y a intégré par exemple l'intelligence situationnelle.

Ensuite, nous avons élargi la notion d'intelligence en y intégrant l'intelligence artificielle et l’intelligence émotionnelle. Cette dernière met en avant la capacité à s'adapter à son environnement et à résoudre les problème. Nul doute que nos ancêtres la possédaient également ! Quelques clics et je découvre de multiples auteurs sur le sujet. On parle ici de 8 formes, là de 7 types....De quoi perdre son latin....

A plusieurs, on est meilleurs !

Il y a une dizaine de jours, j'ai été invitée à participer à une "fabrique de solutions". C'est un espace organisé par La Forge des Compétences. Pour les découvrir La Forge est un espace d'entraide, une nouvelle manière d'accompagner les personnes en allant à leur rencontre et en misant sur la force du collectif. Dit comme cela, cela ne semble pas très novateur mais je vous assure que c'est bien différent de tout ce que je connais dans l'insertion ! Elif et Samir, les deux animateurs de la Fabrique, m'ont accueilli sur l’invitation de Marylène qui pilote l'action. Je suis arrivée dans une salle où une dizaine de personnes était rassemblée. Elles ne venaient pas d'un même collectif mais étaient toutes là avec un problème et une envie d'aider les autres. Les techniques utilisées sont celles très proches de l'action learning et du codéveloppement, méthodes très utilisées en entreprise. Émilie (je travestis les prénoms !) souhaite changer de métier. Elle a une idée, l'expose et chacun prend deux minutes pour réfléchir à quels moyens pour qu'elle y parvienne. Chacun à notre tour, nous proposons nos pistes qui sont notées. Émilie peut alors choisir certaines ou toutes d'ailleurs ! Il y avait aussi ces trois femmes venues d'Albanie et sur notre territoire depuis quelques années. Problème de papiers, problème de logement. Nous avons tous contribué à leur offrir des idées et noms de contacts.

Quelles intelligences !

A quoi sert l'intelligence si elle est individuelle ? Ce que j'ai partagé cet après-midi illustre mon propos. Association, professionnels de l’accompagnement, personnes concernées, entreprise, nous avons tous mis nos intelligences au service de l'Autre. Ce n'est pas nouveau, vous avez raison ! Ce qui l'était est plutôt dans la forme qu'on rend accessible à tous. L'intelligence devient créatrice de solutions. Pour soi et surtout pour le collectif. Je peux être la personne la plus intelligence de la Terre, si je ne suis pas en relation, mon intelligence ne servira pas à grand chose...



Vive le facteur c !

Dans mes virées sur le net, j'ai découvert ce facteur C....Je ne suis pas adepte des statistiques et évaluations mais j'ai aimé qu'il ait été créé ! Le facteur C, c'est ce qui permet de comprendre les différences de performances entre les groupes. Il est le pendant des tests de QI individuels. Plus le taux est haut, plus le groupe est efficace. Ce qui l'augmente, ce sont la diversité cognitive et l'empathie. Et pas forcément le nombre de relations mais plutôt l'équilibre des communications entre les individus. On peut mettre dans une même pièce des personnes très intelligentes, ce n'est évident qu'en sortira une idée lumineuse !


"On est plus intelligent à plusieurs".

La philosophie a longtemps mis l'intelligence dans la seule capacité à raisonner et à réfléchir. L'instinct n'en faisait pas partie. Aujourd'hui, on parle beaucoup de l'intuition comme une forme d'intelligence en excès de vitesse. J'adore cette définition que j'ai adopté depuis quelques années. On voit également apparaitre de plus en plus la notion d’intelligence spirituelle. C'est une forme de contemplation active qui nous permet de questionner nos valeurs et nos croyances afin de vivre le présent. La spiritualité est la faculté d'un individu à se poser le "pourquoi" ?". Et c'est en cherchant en soi et à l’extérieur que l'on gagne en sérénité.

Vous l'aurez peut-être deviné mais celle-ci a ma préférence....


43 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page