L'écriture de soi, meilleure amie du bien-être ! Récit d'un atelier.

Plutôt que de long discours, je vais vous raconter une histoire. L'histoire d'un atelier d'écriture de soi ! Ce récit est très fortement inspiré du réel avec quelques libertés prises par l'auteure (moi-même)....

Au départ de l'histoire, il y a moi.

J'ai depuis aussi loin que je me souvienne écrit. On parle bien d'écriture de soi, de cette écriture qui vient aider à faire passer le quotidien, de cette écriture qui déverse, qui inonde des carnets et des journaux intimes. Très tôt, je savais de manière intuitive que l'acte d'écrire me faisait du bien.

moi accompagne des jeunes durant des années et utilise la trace comme un outil de développement personnel. Et puis, moi rencontre le coaching en 2015 et très vite des liens se font entre l'écriture et le coaching. Ça, c'est comme un prologue ! Ensuite, il y a l'atelier d'écriture de soi qui nait de dedans ma tête et mon cœur. Une volonté forte de créer un espace temps durant lequel je vais inviter les personnes à se saisir de cet outil magique, les inciter à expérimenter ce que peut provoquer l'écriture. On se réunit en vrai parce que la visio, on en a assez. On partage, on écrit des choses gaies, drôles et parfois émouvantes. On garde pour soi, on écrit des lettres, on se réserve de belles surprises et on prépare les bonnes conditions de la mise en place de ce nouveau rituel d'écriture. Eh bien, oui, comment faire entrer dans nos quotidiens chargés ce temps pour soi, cette respiration intérieure, cet élan du stylo ?

On réfléchit, on négocie avec soi-même et on décide.

Chaque participante a reçu un lien qui propose 21 consignes d'écriture. Parce que la contrainte est souvent aidante, encore plus dans l'écriture. Les objectifs sont multiples mais vont tous dans la même direction : écrire sa nouvelle histoire préférée. Ah, oui, moi a oublié de vous dire : nous sommes tous constitués d'histoires ! Celles qu'on se raconte, celles que les autres racontent sur nous, des histoires jolies, des histoires de problème...Et comme l’écriture a un pouvoir prédictif alors on va s'en servir pour écrire aussi son futur !

Comment se déroule un atelier ?

Un temps limité (environ 3 heures), des temps d’échanges, des mises en écriture et beaucoup d'énergies ! Je ne peux pas tout vous raconter concernant le déroulement par le menu car il y a des choses qu'on doit découvrir pour les vivre entièrement ! Les dernières participantes m'ont offert ces retours à chaud : "Je suis rassurée, j'ai eu des facilités à écrire", "Je me suis autorisée à. J'ai enlevé les freins, ce n'est pas grave d'écrire", "Cela m'a reconnecté à l'écriture", " C'est une expérience", "Je vais laisser l'écriture reprendre sa place" et aussi "Je me suis reconnectée à ma main". Ce qui a été également fabuleux pour moi, c'est d'entendre que certaines avaient même envie à présent d'expérimenter dans leur cadre professionnel.

Moi, je sais pas écrire !

C'est ce que j'entends le plus souvent et moi vous assure qu'après nos 3 heures passées ensemble, vous verrez que c'est simple et agréable....Je ne transforme personne en auteur à succès (sinon je participe aussi !). Mon intention est de faire goûter ce plaisir d'avoir à portée de sa propre main un moyen de se sentir mieux, plus fort, plus puissant, plus aligné. Sauf à ne pas avoir appris les règles d'aucun alphabet, on est tous capable d'écrire. L'écriture de soi n'a rien à voir avec l'écriture littéraire, elle autorise les fautes, les phrases qui n'ont de sens que pour nous. Elle nous libère des normes et du regard des autres. Cadeau de moi à mon dernier groupe de samedi... Texte écrit durant l'atelier de samedi 19 juin en hommage à mes 6 partenaires de stylo :

"Quelle énergie elles me donnent ses 6 "nanas" penchées sur leur feuille ! Elles ont partagé de belles histoires avec l'écriture.... Et moi, je suis venue pour épaissir leur propre histoire, renforcer les "bonnes" croyances, elles ont pu ainsi trouver ce qui fait sens pour elles. La narration au service du développement personnel ! Je kiffe ce moment ! Je ne peux que les remercier de me faire vivre leurs émotions en stéréo. Dans la salle, c'est calme et serein. Je leur souhaite de vivre dans leur chair le pouvoir des mots. S'arrêter d'écrire, c'est mourir un peu, c'est vivre en moins bien, en moins fort. Là, chut, elles écrivent." Vous souhaitez participer, contactez-moi ! J'organise aussi pour des collectifs des ateliers sur-mesure.

Un grand merci à Gwladys de l'équipe de Ginkoandco !



75 vues4 commentaires

Posts récents

Voir tout