Mon beau miroir...où comment me voir véritablement.


Découvrons ensemble un outil très utilisé en accompagnement : la fenêtre de Johari. On se souvient tous de la célèbre phrases "Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle". On ne va pas chercher à se rassurer par des critères subjectifs de beauté mais aller dans ces zones cachées...Bon voyage ! En vérité je suis une combinaison de mes deux inventeurs : Joseph Luft et Harry Ingham. Ma date de naissance se situe en 1955. La fenêtre de JOHARI est un outil qui permet d’analyser des comportements afin de mieux se connaître encore, outil issu de la PNL.

J’ai choisi de vous montrer de quelle manière vous pouvez l’utiliser seul. C’est une des possibilités, il en existe d’autres. On utilise assez souvent ce tableau dans les formations en management ou pour les commerciaux. Je dirais que dans toutes les situations où il existe une communication, une interaction, on peut s’en saisir. Je préfère le proposer aux personnes que je coache pour leur permettre de mieux se connaître, les aider à entrer en communication avec les autres et ainsi à trouver des axes d’amélioration ou de changement personnel.

Voici la représentation de la fenêtre de Johari :

zone publique connue de moi et des autres « Le grand jour »

zone aveugle connue seulement des autres « L’angle mort»

zone cachée connue seulement de moi « la face cachée »

zone inconnue inconnu de moi et des autres "l'inconnu"

Les explications par zone :


Voici ce que signifient les différents zones :


Zone publique : « Connu de soi-même, connu des autres », ce secteur représente toute l’information que vous partagez librement autour de vous. Inévitablement l’information relative à votre physique est présente dans ce domaine, tel que la forme de votre corps, ou la couleur de vos yeux. D’autres informations telles que vos points de vues, votre expérience, et certaines de vos connaissances sont divulguées simplement en passant du temps avec vous. L’objectif tout simple est pour vous, d’augmenter cette zone, en diminuant les trois autres secteurs.

Zone aveugle, L’angle mort : « Inconnu de vous-même, connu des d’autres », ce secteur est le « morceau de salade sur votre dent » de l’information. Vous l’ignorez complètement et vous souriez à pleines dents. Si seulement quelqu’un vous le disait ! Vous pouvez diminuer votre angle mort en cherchant activement des retours, des réactions de la part de votre entourage. Pas évident, mais considérez l’alternative de ne pas savoir...

Zone cachée : « Connu de vous-même, inconnu des autres ». Il est probable qu’il vaut mieux laisser certains de vos cadavres dans vos placards ou vos démons dans votre esprit, et vous ouvrir d’autres façons. Mais il y a de l’information personnelle qu’il est utile de partager, en permettant aux gens de mieux comprendre d’où vous venez. La télépathie est une compétence rare, aussi économisez du temps en révélant plus au sujet de vous-même.

Zone Inconnue : « Inconnu de vous-même, inconnu des autres ». Les personnes qui manquent d’expérience ou qui croient peu en elles-mêmes, peuvent avoir une grande zone inconnue. Explorer cette zone de potentiels permet de mettre en évidence des compétences, des capacités et des talents dormants, des occasions nouvelles de formation et d’apprentissage. Dans les exemples, ce qu'on ne sait pas c'est le futur, c'est la réaction de notre conjoint...Tout ce qu'on peut imaginer...

A vous de vous lancer avec cet exercice d’auto coaching :

Vous avez besoin d’un stylo, d’un papier et de quelques jours de réflexion.

Reproduisez le tableau sur une feuille blanche et remplissez les quatres cases.

La première est assez simple…

La zone aveugle est plus complexe car elle parle de ce que les autres savent de vous et que vous ne savez pas. Conseil : vous pouvez présenter votre intention à des proches et en les rassurant sur leur possibilité de ne pas vous répondre, posez leur la question !

La zone cachée relève de l’intime et par expérience nécessite quelques jours pour vraiment la remplir en sincérité.

La zone inconnue mérite qu’on y réfléchisse aussi et qu’on fasse preuve de créativité.

L’objectif est bien d’augmenter sa zone d’ouverture, de mieux connaître sa face cachée et ses angles morts. Lorsque j’ai fait l’exercice moi même, j’ai été surprise des retours des personnes qui ont accepté de me faire part de leurs remarques. Avec les personnes que je connaissais depuis peu, certains aspects de ma personne sont apparus. Pour m’aider dans mon développement personnel, je peux partir de ces remarques en y travaillant. Une de mes anciennes collaboratrices et amie m’a dit qu’elle pensait que j’étais bien plus autoritaire que la réalité. Ce fut alors un axe de mon développement : contrôler mon image, parvenir à être plus alignée avec ma vraie personnalité. Pourquoi laisser passer une image qui n’est pas moi ?


Pour aller plus loin :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fenêtre_de_Johari https://www.penserchanger.com/la-fenetre-de-johari-apprenez-a-vous-connaitre

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout