Un coach, ça parle ou pas ?

Une image qui peut sembler atroce…Est-il en train de dormir ? De dessiner ? Dans cet article, une découverte dont je veux vous parler : la révélation de soi du thérapeute….Tout un programme qui peut toucher également chacun d'entre nous dans la relation à l'autre.



Cela fait des années que j’accompagne des personnes, plutôt cabossées par leur vie, par leur famille. Ma pratique s’est enrichie grâce à l’expérience et les formations suivies. Elle a pris de nouvelles couleurs grâce au coaching en 2015.

Cette pratique de l’écoute, elle s'est développée aussi durant mes années de manager en étant une ressource pour mon équipe. Mais les questions sont toujours présentes dans ma tête ! Des interrogations sur ma posture, sur mon engagement, sur l'autonomie laissée aux clients !


Très souvent, lorsque l'on accompagne, on se pose la question «Mais là, je parle de moi, non ?» «Tu penses que j’ai bien fait de lui raconter cette partie de ma vie ?».

Les « écoutants » ont souvent des doutes (et tant mieux) sur ce qu’ils doivent dire d’eux dans l’accompagnement. Doivent-ils dévoiler des choses de leur vie, où s’arrête la fameuse relation distanciée ?

Ma réponse est que la confiance, ça se construit, que les personnes en face d’eux doivent savoir qu’ils ont des êtres humains…Si le thérapeute ou l’aidant ne devait ressentir aucune émotion, l’accompagnement se ferait par des robots. Je suis convaincue depuis longtemps qu’on doit donner de soi, qu’il est autorisé de témoigner de son parcours, qu’on a l’autorisation d’être ému.


J’y mets quelques conditions :

– Ne pas se servir de l’autre comme de son propre remède,

– Ne pas vouloir imposer son point de vue ou son expérience pour en faire un modèle,

– Etre authentique, pas question de surjouer.

J'ai trouvé une belle réponse dans l’excellent livre du trio Christophe André, Alexandre Jollien et Matthieu Ricard. Comme une petite révélation….

Elle s’appelle la révélation de soi du thérapeute. C’est exactement ce que je pensais que je retrouve dans les premières pages. Ce phénomène très étudié rajoute du sel dans la cuisine de l’accompagnement. Dixit Christophe André et je le crois !

Donner de soi est un élément essentiel dans la relation à l’autre. Il cite une phrase de Christian Bobin « Quelle que soit la personne que tu regardes, sache qu’elle a déjà plusieurs fois traversé l’enfer ». C’est exactement cela… Faire preuve d’humilité quand on parle de soi. Je m’autorise depuis longtemps à partager avec les personnes que j’accompagne des bouts de ma vie s'ils peuvent servir l’entretien. Dire à l’autre que sa souffrance nous touche, qu’on a vécu parfois des choses identiques donne une saveur spéciale à la relation. Hors de question d’être dos à l’Autre.

Je comprends également que dans certaines thérapies, le regard du professionnel puise être empêchant. Pour moi, c'est toujours le patient qui doit choisir sa place et celle de son accompagnant quelque soit la forme de thérapie.

Je viens de finir une excellente série sur des entretiens avec un psychanalyste, la version française "En thérapie". J'ai vraiment apprécié qu'on puisse entendre également le thérapeute lors de ses propres séances (supervision). Cela rend le personnage très humain et plus connecté à la vie et ses aléas.

Petit exercice pour celles et ceux qui accompagnent ou qui managent ou pour celles et ceux qui veulent tester :

Lors de votre prochain entretien, soyez en alerte sur les mots qui résonnent en vous. Notez si possible les choses que l’Autre dit et qui vous provoquent une émotion.

A la fin de l’entretien, après avoir demandé ce qui a été important pour l’Autre, choisissez un des mots et l’émotion que cela a suscité en vous. Offrez-les en cadeau à l’Autre…Permettez vous d’être un humain face à un autre humain.

Et regardez ce que cela provoque ….

Vous aurez compris la réponse à la question du titre ! La mienne est que le coach parle comme tous les autres thérapeutes. Il possède ou devrait posséder les mêmes qualités : l'écoute, le non-jugement, l'empathie.

J'y ajoute l'engagement, l'implication et la générosité !


« Trois amis en quête de sagesse » C. André, A.Jollien, M.Ricard éditions L’iconoclaste Excellente série "En thérapie" replay accessible sur Arte https://www.arte.tv/fr/videos/RC-020578/en-therapie/

34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout